23 décembre 2010

14/

- Cassi! Tu viens avec moi? demanda Crystal en pénétrant dans le salon où Cassidee s'était installée.

Elle leva la tête vers sa grande soeur.

- A la librairie, tu connais maman, il lui faut son journal du jour, que ce soit Noel ou pas! Comme un vieillard!

- Je t'ai entendu Crys'! lança Marie agenouillée devant la cheminée, essayant de réanimer le feu. Vas-y Cassidee, ça te fera du bien de sortir un peu, d'accord?

C'est vrai que Cassidee voulait aller à la librairie, et vu le billet que lui tendait sa mère, elle ne pouvait refuser. En soupirant, elle se leva.

Après s'être assurée qu'elles étaient bien couverte, et que l'ainée veillerait sur la cadette, Marie regarda ses deux filles s'éloigner, non sans un sentiment de crainte.

Sur le chemin, Cassidee écoutait d'une oreille distraite, sa soeur tentant veinement de lui faire rappeler les quatres mois passés. Le centre ville s'étendit face à elles, et Cassidee resserra sa veste contre elle, impressionnée par cette ville qu'elle connait sur le bout des doigts. Intimidée, elle se laissa guider dans les rues, au son de la voix guillerette de sa soeur. C'est en arrivant dans la rue marchande, que Cassidee comprit son erreur. Elle n'était pas prète à leur faire face, pas encore. Déjà elle sentait le regard des passants sur elle, alors qu'elle avançait. Ou peut être les imaginait-elle. Oui c'est ça elle les imaginait.

Le rire. Elle n'y avait pas fait attention d'abord. Mais quand elle passa devant le restaurant qu'elle préférait, elle l'entendit. Ce rire qui lui glaça le sang. Elle se figea, et sans un geste, elle se retourna. Il était devant elle, avec un sourire inquiètant, tenant une blonde par les épaules. La fille aborait le même sourire, un sourire de victoire. Effrayée, Cassidee fit un pas en arrière.

- Eh, fais attention où tu vas toi! s'écria un garçon dans son dos.

Cassidee se retourna de nouveau vers la voix, et son coeur s'arrêta de battre.

- Cassidee? Qu'est ce que?

Le jeune garçon lança un coup d'oeil par dessus la tête de l'adolescente, et précipitement, il la prit par la bra, la poussant de l'autre côté de la rue.

- Va-t-en. Avant qu'il te voit. Dégage.

Yoann remis sa mèche blonde en place et replaça son bonnet, avant de lui adresser un clin d'oeil.

- Dépèche-toi, lui conseilla-t-il.

Cassidee n'arrivait pas à bouger la moindre parcelle de son corps, sous les yeux bruns du garçon.

- Crystal, elle.. commença-t-elle.

- Je m'occupe de ta soeur, toi, rentres chez toi.

Dans son regard adoucit au nom de la jeune fille, Cassidee reconnu l'amour que le petit ami de sa grande soeur pouvait lui donner. Yoann avait le même âge que Crystal, c'est à dire pas loin de 19 ans, pourtant, il ne se prenait pas au sérieux, et passait sa vie à la partager entre sa batterie et sa chérie. Mais Cassidee l'aimait bien. Parce qu'il faisait sourire sa soeur. Il la poussa un peu pour la forcer à avancer, puis Cassidee lui tourna le dos et recommença à marcher dans le sens inverse. A peine avait-elle fait quelques pas qu'une main se posa sur son épaule.

- Je pensais bien, t'avoir vu. Murmura la voix de ses cauchemars.

La main serra son épaule, contractant chaques muscles de l'adolescente.

- Si on allait faire un tour tous les deux?

- N..Non, lâcha Cassidee en essayant de libérer l'emprise.

- Non? T'en as pas marre de me dire non tout le temps? Grogna la voix.

- Laisse moi... Supplia Cassidee au bord des larmes.

Il la poussa violemment pour l'attirer dans la ruelle cachée par la foule. Forcément.. Il y avait une ruelle vidée de monde dans les parages. Quelle évidence...

La voix se matérialisa quand les deux adolescents se trouvèrent face à face. Cassidee n'osait pas regarder ce visage qu'elle connaissait par coeur. Elle ne pouvait que se souvenir des mèches chocolat qui tombaient de façon négligée sur le front du jeune homme, ni ses grands yeux du sud. Elle avait le regard fixe sur les mains puissantes qui lui tenaient les poignets. Tétanisée, elle ne faisait pas un geste, même lorsque son corp commença à trembler, elle ne dit rien.

- Tu sais ce qui s'est passé après que tu te sois ratée? demanda-t-il d'une voix menaçante.

Cassidee secoua la tête, il accentua la pression de ses doigts, créant une vague douloureuse dans les bras de Cassidee. "Alex.. Alex.."

- Tu ne sais pas?! Putain, mais qui, qui a eu l'idée de laisser vivre bordel?! cria-t-il faisant sursauter la jeune fille.

- Tu as mentis! Vas leur dire que tu as mentis, ou c'est moi qui te tuerais! Et je ne louperais rien!

- Excuse-moi? murmura une voix derrière eux.

- Quoi? rugit l'adolescent en se retournant.

Soudain, la pression autour des poignets de Cassidee cessa. Elle s'effondra sur le sol, les jambes devenuent coton. Une longue minute passa dans le silence, la jeune fille attendait le coup de grâce qui lui montrerait qu'il n'en avait pas fini avec elle. Mais ce ne fut pas des coups qui l'assaillirent. Non. Ce furent des bras qui l'entourèrent, la cachant, la dissimulant au creux d'un corp chaud. Un visage se glissa dans ses cheveux, une main la tint par la taille, l'autre essayant de contenir les tremblements dont Cassidee ne controlait plus rien. Toujours les yeux fermés, elle s'accrocha à la veste du personnage, et posa sa tête sur son épaule, laissant couler de longues larmes.

- Pardon... Chuchota Cassidee, la voix cassée.

Posté par Kanae Ha à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 14/

Nouveau commentaire